Home > Coquilles Saint-Jacques
< Back

Coquilles Saint-Jacques

01 Octobre 2019
Coquilles Saint-Jacques

COQUILLES SAINT-JACQUES

 

La pêche à la coquille Saint-Jacques (Pecten maximum) est particulièrement encadrée. D’octobre à la mi-mai.

 

Pendant cette période, seul un petit nombre de bateaux sont autorisés à draguer les fonds sableux pour récolter les bivalves enfouis. Et encore, uniquement pendant quelques heures ou quelques jours chaque semaine, en fonction des quotas autorisés pour chaque navire détenteur d'une licence.

 

Une fois ramenées à bord, les coquilles sont triées afin de rejeter en mer les spécimens en dessous de la taille minimale autorisée (de 10.2cm à 11cm selon le gisement).

 

Seules les coquilles Saint-Jacques de Normandie peuvent prétendre au prestigieux "Label Rouge ». Quant aux coquilles Saint-Jacques des Côtes d'Armor, elles bénéficient d'une IGP depuis peu.

 

Selon Ifremer, la production française s’élève à un peu moins de 20 000 tonnes de coquilles Saint-Jacques, avec près de la moitié issue des gisements bretons.

 

Depuis 1996, l’usage de l'appellation "Noix de Saint-Jacques" est autorisé pour la vente des coquillages de l'espèce proches comme les vanneaux ou les pétoncles. C’est une véritable source de confusion pour le consommateur non averti !

 

A l'étal (rayon marée ou poissonnerie), la dénomination, le nom scientifique (en latin),le mode de production (capture ou élevage),la zone de capture ou le pays d'élevage sont obligatoires et guident les consommateurs exigeants.

 

Restons vigilant, car on trouve aussi à l'étal, des "préparation à base de noix de Saint-Jacques" qui peuvent facilement être confondues avec les noix de Saint-Jacques non préparées. Il s'agit essentiellement de noix auxquelles on a ajouté de l'eau. Dans ce cas, le poissonnier doit faire figurer la liste des ingrédients avec l'indication du pourcentage d'eau ajoutée (10.20.30 %),ainsi que la liste des additifs utilisés.

 

Pour faire son choix en toute connaissance de cause, mieux vaut donc regarder attentivement les étiquettes.

 

Pour obtenir 1kg de noix de Saint-Jacques, il faut acheter environ 7 kg de coquilles.

 

 

 

Pendant cette période, seul un petit nombre de bateaux sont autorisés à draguer les fonds sableux pour récolter les bivalves enfouis. Et encore, uniquement pendant quelques heures ou quelques jours chaque semaine, en fonction des quotas autorisés pour chaque navire détenteur d'une licence.

 

Une fois ramenées à bord, les coquilles sont triées afin de rejeter en mer les spécimens en dessous de la taille minimale autorisée (de 10.2cm à 11cm selon le gisement).

 

Seules les coquilles Saint-Jacques de Normandie peuvent prétendre au prestigieux "Label Rouge ». Quant aux coquilles Saint-Jacques des Côtes d'Armor, elles bénéficient d'une IGP depuis peu.

 

Selon Ifremer, la production française s’élève à un peu moins de 20 000 tonnes de coquilles Saint-Jacques, avec près de la moitié issue des gisements bretons.

 

Depuis 1996, l’usage de l'appellation "Noix de Saint-Jacques" est autorisé pour la vente des coquillages de l'espèce proches comme les vanneaux ou les pétoncles. C’est une véritable source de confusion pour le consommateur non averti !

 

A l'étal (rayon marée ou poissonnerie), la dénomination, le nom scientifique (en latin),le mode de production (capture ou élevage),la zone de capture ou le pays d'élevage sont obligatoires et guident les consommateurs exigeants.

 

Restons vigilant, car on trouve aussi à l'étal, des "préparation à base de noix de Saint-Jacques" qui peuvent facilement être confondues avec les noix de Saint-Jacques non préparées. Il s'agit essentiellement de noix auxquelles on a ajouté de l'eau. Dans ce cas, le poissonnier doit faire figurer la liste des ingrédients avec l'indication du pourcentage d'eau ajoutée (10.20.30 %),ainsi que la liste des additifs utilisés.

 

Pour faire son choix en toute connaissance de cause, mieux vaut donc regarder attentivement les étiquettes.

 

Pour obtenir 1kg de noix de Saint-Jacques, il faut acheter environ 7 kg de coquilles.